Ici spoilers ! Pour ceux qui ne veulent pas connaître la fin tout de suite, lisez en diagonal 😉

Vous connaissez cette série qui se passe des années 1910 à 1925 ? L’histoire tourne autour d’une famille riche et de leurs servants (majordome, valets de pied, femmes de chambre, cuisinières…). Vous vous demandez surement pourquoi je décide d’en parler sur mon blog qui parle de working girl alors que comme on peut se l’imaginer et comme on l’a vu dans mes précédents articles d’époque, à cette époque il n’y a pas de working girl.

Et bien, sachez que cette série est surprenante, incroyable et unique pour parler de l’évolution, en Angleterre ici mais on peut très bien l’imaginer en France. Nous voyons l’évolution technologique et la difficulté pour les uns à s’adapter et la facilité pour les autres.

Et nous voyons très bien l’évolution des personnages notamment les femmes de la famille :

Elle est la plus indépendante des sœurs de Downton Abbey. Depuis toujours elle encourage une des domestiques à faire ce qu’elle aime (écriture à la machine à écrire, secrétaire). Elle va l’aider à préparer ses entretiens et l’encouragera jusqu’au bout. On retrouvera cette femme plus tard dans la série… Lors de la première guerre mondiale, elle fait tout pour aller aider l’hôpital de la ville en tant qu’infirmière, même sous l’interdiction de son père qui ne conçoit pas qu’elle travaille. Elle se retrouve alors infirmière et le sera même dans la maison de la famille lorsque cette dernière mettra en place une sorte d’hôpital dans le grand salon.


Elle est la fille la plus snob que je connaisse je crois. Mais elle sait ce qu’elle veut et lorsque son mari, gestionnaire du domaine de Downton Abbey meurt des suites d’un accident de voiture, elle reprend la gérance et prouve à son père qu’elle est responsable et qu’elle peut prendre des décisions elle-même. Son père et les hommes en général avaient du mal au début à se faire à l’idée d’avoir des relations professionnelles avec une femme mais elle les convainc rapidement.


Et enfin Edith… A travers toutes les péripéties qu’elle a eus tout au long de la série, elle a réussi à être à la tête d’un magasine dans Londres. Elle a pris un appartement seule et devient indépendante. Elle est même propriétaire du magasine suite à la mort du père de sa fille. Elle embauche  une collaboratrice à la place de l’homme qui avait cette place juste avant car ce dernier ne supportait pas d’être diriger par une femme…


Pour le reste des changements que nous pouvons voir mis à part les femmes en working girl c’est :

L’évolution dans la société des relations personnes modestes/nobles. Eh oui, à l’époque il était impossible que ces personnes tombent amoureuses ou même ne se côtoient autrement qu’avec leur relation de travail et pourtant… Cela arrive plus d’une fois dans la série. Et plus les années passent, plus nous voyons les évolutions relationnelles. Par exemple lorsque Anne (femme de chambre) accouche dans le lit de marie (fille noble), Sybil (fille noble) qui se marie avec  Tom (chauffeur).

L’évolution du côté des servants, c’est la volonté de ne pas terminer leurs jours à servir une famille et plutôt se tourner vers l’apprentissage, la culture et l’enseignement. A travers les années, nous voyons que beaucoup de famille se retrouvent avec un seul majordome en lieu et place d’une dizaine de domestique.

Cet article pour vous montrer que les femmes les moins indépendantes qui soient peuvent le devenir rapidement. Pour Marie et Edith, elles se sont retrouvés devant le fait accomplie puisqu’elles n’ont pas eu le choix sinon de perdre leurs biens. Elles ont su se battre et prouver aux hommes qu’elles pouvaient diriger, gérer, organiser et donner des résultats. Elles sont allées à l’encontre des avis et regards des hommes. C’est une belle leçon qui dit que nous ne devons pas nous laisser faire par ce monde du travail où dans certains métiers, les hommes ont encore pas mal de pouvoirs par rapport aux femmes. Mon métier est l’exemple parfait…

Alors, que pensez-vous de cette série, de mon exposé et comment voyez-vous la place de la femme à cette époque ?