Ma première rentrée de non étudiante

Eh oui, vous en avez entendu parler dans mes derniers articles, je vous l’ai rabâché : je ne suis plus étudiante ! Et cela depuis le 30 juin 2017. Je ne vais pas m’attarder sur les détails de mon travail car j’aimerais réaliser un article à part entière exprès sur le sujet. Cet article sert uniquement à vous parler de mon ressenti depuis que je n’ai plus cours.

Ce que je fais

Vous le savez peut-être mais j’ai fait des études dans l’immobilier, notamment l’immobilier d’entreprise. J’ai passé mon tout dernier examen en juin dernier afin de valider mon Bac+5 en Management des Actifs Immobiliers.

Mon cursus et mon métier n’ont rien à voir avec l’Agent Immobilier que vous connaissez tous. Il faut savoir que dans les études d’immobilier, vous avez un panel long comme le bras de métiers possibles. Je me suis orientée vers la gestion d’actifs et l’investissement immobilier. Si vous ne connaissez pas le terme, je suis Asset Manager…junior évidemment.

A la sortie de mon master, que j’ai fait en alternance, beaucoup de personnes de ma classe ont pris leurs vacances d’été afin de couper entre la vie étudiante et la vie active. C’est vrai que ce n’est pas rien, c’est un grand pas vers l’avenir.

Pour ma part, j’ai d’abord voulu penser à ma carrière et trouver un travail et penser aux vacances plus tard. C’était plus important pour moi. De plus, les mois de juillet et Août m’ont permis de me former quand l’activité était ralentie. Bon, il faut savoir que mon patron actuel m’a quand même donné des congés… C’est super !

Alors oui, vous l’aurez compris, j’ai signé un CDI au mois de juillet, en tant qu’Asset Manager Junior. Je suis encore en période d’essai, donc pour moi rien n’est joué tant que celle-ci n’est pas terminée, même si ça se passe très bien ici.

Mon ressenti à la rentrée

Pour ma part, je pensais me rendre compte que je n’étais plus étudiante vers le mois de novembre, en tout cas pas si tôt ! Mais, j’ai eu des congés cet été et c’était bien la première fois que j’avais des congés sans penser aux cours, aux révisions, à la problématique de mon mémoire et la recherche d’informations. C’était donc un premier constat, qui m’a très bien plu mais qui m’a paru étrange au début (Evidemment, je me suis vite habituée).

Et maintenant, c’est la rentrée. Ca va bientôt faire un mois donc ce n’est pas vieux mais je ressens encore la joie de ne pas avoir de rentrée. Je ne pense pas à l’année qui va suivre, l’examen de fin d’année, mon mémoire à rédiger ainsi que mon oral à travailler, je n’aurai pas à réviser les soirs et week end pendant que mon chéri profitera de sa liberté « de ne rien faire en arrivant, juste se poser » et cela, ça va m’arriver…

Bien sûr, quand je dis « ne rien faire » je parle seulement des études car dans la vie active, il y a beaucoup de choses à faire. Mais, on a l’impression de ne plus être over booké car être étudiant, c’est une grosse charge de travail en dehors des cours. Surtout que j’étais en alternance.

Et ma dernière constatation était la semaine de rentrée… Je suis rentrée du boulot, sachant que tout le monde, ou presque, avait eu sa rentrée. Il y avait mon chéri et mes meilleurs amis (en séjour chez nous) et je leur ai dit « vous vous rendez compte, je culpabiliserais presque de rien avoir à faire en rentrant. C’est trop bizarre de n’avoir rien à faire en rentrant du boulot… » Et vraiment, c’était assez louche. Il faut s’y habituer…

Je vous ferai un article beaucoup plus tard dans l’année pour vous donner mon ressenti après x mois sans écoles.

Comment avez-vous vécu la première fois où vous n’avez pas eu de rentrée scolaire ?

20 thoughts on “Ma première rentrée de non étudiante

  1. Super article ma belle ! Je suis aussi dans l’immobilier maintenant ! J’étais dans le droit avant 🙂 Et maintenant je suis gestionnaire de copropriété et je m’epounouie tellement là dedans ! J’espère vraiment que tu apprécieras au mieux ton nouveau quotidien 😀

    1. Hey, merci de ton passage ça faisait un moment 😉 Super gestionnaire de copro même si c’est un métier que je ne pourrais jamais faire. La copro je ne supporte pas ! 🙂 Courage 🙂

  2. Je me souviens, c’était vraiment un sentiment de libération ma première rentrée sans être étudiante ! Félicitation pour ton Master, et je te souhaite une belle réussite pour la suite <3
    Bisous,
    Cécile

    1. Merci 🙂 Honnêtement, je le vis très bien. Hier je parlais avec une étudiante en alternance et je me disais « oh mon dieu, j’en ai finis avec les mémoires !! »

  3. Hello à toi,
    Tout d’abord félicitations pour ton cursus et plein de belles choses pour ta vie future.
    J’ai vingt ans et je viens tout juste de rentrer en Master éducation, prépa concours, et même si j’avais déjà l’habitude de travailler énormément, je dormais la nuit. Le temps est tellement précieux quand on est étudiant. Ça ne fait même pas un mois que les cours ont repris que je suis déjà fatiguée. Mais bon, je n’ai pas de vacances depuis quelques années pour pouvoir financer mes études. Tout ça pour dire, j’ai hâte de pouvoir enfin excercer ma passion et de passer de l’autre côté du banc !
    Des bisous 😘

    1. Après de longues études, c’est vraiment exaltant de ne plus avoir affaire avec ça 😉 J’en suis tellement ravie, et plus que si j’avais fait moins d’étude je pense. Moi c’est pareil, depuis mes 16 ans je n’ai plus eu de vacances d’été pour commencer et plus de vacances du tout (sauf les CP car j’étais en alternance).

    1. J’en suis tellement contente. J’ai hâte d’avoir passé plusieurs mois et surtout, la période des examens pour vraiment me dire que je ne suis plus étudiante 🙂

  4. Perso ma première rentrée non étudiante j’était un peu pommé, j’avais l’impression que j’était en retard quelque part mais où je ne sais pas. Et puis j’ai trouver un travail et c’est passer 🙂 Maintenant je suis bien contente de ne plus devoir aller et en cours et de devoir toujours penser à tout ce qui va avec 🙂

    Auréline de The world of Lukoum

  5. C’est une nouvelle aventure qui commence pour toi, et je te souhaite de t’épanouir dans ta profession.
    Pour moi, ça remonte à pas mal d’années ma dernière année d’étudiante et je l’avais bien vécu car j’étais préssée de travailler… Les études ce n’était pas vraiment mon fort.
    Bonne journée à toi ,

    1. J’aime bien les études mais au bout d’un moment on sature quand même ! Et la joie de recevoir son premier vrai salaire 🙂 Merci pour ton témoignage 😉

  6. Coucou ma belle! pour ma part je suis encore étudiante (Master 1) mais j’ai hâte de découvrir la vie active 😀 et ton post est très intéressant, je ne savais pas que tu avais fait des études dans l’immobilier! des bisous!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *