English Version and large photos

L’Ekiden est un marathon en relais de 6 coureurs, comme vous l’avez compris, ils doivent se partager 42,195 km et cela le plus rapidement possible. Les coureurs sont répartis par kilomètres : 5 km – 10 km – 5 km – 10 km – 5 km – 7,195 km. Il y avait environ 800 équipes et plus de 4500 coureurs. Le relais se court à Grenoble, avec un paysage montagneux que je n’avais pas encore pris le temps de voir depuis que je suis à Lyon. C’était la première fois que j’allais à Grenoble. Malheureusement il faisait très froid et il pleuvait…

Ekiden Grenoble

Comment j’en suis arrivée à participer à ma première course? Certes, je n’ai fait que les 5 km en 3ème position. Avec mes collègues nous avons constitué notre propre équipe. Ils m’ont proposé de courir avec eux au mois de juin, pour avoir une équipe mixte et ils savaient que je courrais fréquemment même si ce n’était pas beaucoup de kilomètres (moins de 5 km). Nous avons alors fait des entraînements ensemble tous les mardis et je suis même allée jusqu’à 7 kilomètres. C’était un bon moyen de me motiver à courir plus de kilomètres et plus vite.

relais course Ekiden

Sachez que c’était une journée assez longue et éprouvante. Levée à 6h un dimanche, prendre la route jusqu’à Grenoble rejoignant toute mon équipe à mi chemin. Ensuite, il a fallu attendre le début de la course, le premier relayeur qui court à 10h. Et chacun à du attendre son tour, le mien était à 11h30 et la dernière relayeuse de mon équipe a couru vers 13h. Nous sommes tous novices dans la course et c’est pourquoi, nous nous plaçons loin dans le classement de la course. Nous sommes arrivés 467ème sur 800 équipes. Ce qui est dommage, c’est que nous pensions que les équipes mixtes devaient être constituées d’au moins 2 filles, comme c’était le cas les années précédentes. Mais malheureusement, la règle a changé cette année et il en fallait au moins 3… Nous sommes tout de même arrivés 3ème sur 9 équipes de notre entreprise, on est quand même content pour cela.

Et l’important c’est de participer et de s’amuser et c’est ce que l’on a fait. C’était une superbe expérience!

Et oui, vous voyez sur les photos ci-dessus que j’étais super contente de débuter ma course !! L’adrénaline qui arrive à ce moment là, quand c’est son tour de courir est tout simplement enrichissante.

Les jours qui ont suivi la course, nous avons couru en mode décrassage avec mon équipe. Et nous recommençons à courir le mardi car au final, même si nous n’avons pas de courses de prévu, c’est motivant et enrichissant. Je fais rapidement des progrès.

Avez-vous déjà participé à des courses ? Vous courrez longtemps ?

Sans titre 4